Accueil

Posté le dimanche 7 février 2010

Le principal objectif de l’association est de faire connaître au-delà du territoire de l’Oisans l’authenticité d’une culture montagnarde qui veut se perpétuer… « avant que ne s’éteignent les dernières braises sous la cendre du temps ». Ses animateurs gèrent des recherches patrimoniales et diverses activités.A côté du bulletin qui relie les adhérents, des actions et des rencontres se déroulent au long de l’année.
L’Oisans compte en France et à l’étranger de nombreux enfants qui lui restent attachés. L’association Coutumes et Traditions de l’Oisans est ouverte au plus grand nombre, sinon à tous. Cette association regroupe actuellement plus de 300 adhérents.

Bulletin No 92

Posté le samedi 27 août 2016

Le bulletin n ° 92 est en ligne.
Consultez le Dans La rubrique  » Bulletins « ou en cliquant sur l’image ci-Dessous.

Bulletin_No92
Bulletin N o 92

MONTAGN’ART 2016, DÉJÀ 20 ANS !

Posté le mardi 12 juillet 2016

EXPOSITION SUR L’OISANS :
peintures, créations bois, mosaïques, photographies, livres, costumes traditionnels….
CONCOURS de peinture entre adhérents de l’association sur  le thème « Paysages d’Oisans » avec vote des visiteurs.

ATELIERS CREATIFS : informations et inscriptions sur place.

TOMBOLA

Manifestation organisée par l’association COUTUMES ET TRADITIONS DE L’OISANS

FOYER MUNICIPAL DU BOURG D’OISANS
Du SAMEDI 16 JUILLET au DIMANCHE 24 JUILLET 2016
– En semaine de 14h à 19h
– Les samedis et dimanches de 10h à 19h

– Nocturne le vendredi 22 juillet jusqu’à 22 h 30.


MONTAGN'ART-Aff-2016-


CONFÉRENCE SUR LES PROTESTANTS DE L’OISANS AU XVIE SIÈCLE

Présentée par Bernard François
Samedi 16 juillet 2016 à 17 h –
Salle Polyvalente de Mizoën

     Dès 1562, de nombreux habitants de la vallée du Ferrand vont être acquis aux idées de la Réforme. Mais les guerres de religion vont bouleverser les relations entre les deux communautés, catholique et protestante, jusqu’à l’Edit de Nantes de 1598.

     La révocation de cet Edit, en 1685, qui fut précédée d’un certain nombre de mesures vexatoires, poussera de nombreux réformés de l’Oisans, souvent « nouveaux convertis », à fuir le Royaume. Ce triste exode donnera lieu à de nombreuses arrestations dans des conditions dramatiques et à des condamnations aux galères, voire même à la peine de mort pour trois hommes.
Ces mesures excessives et révoltantes n’empêcheront pas la fuite, vers la Suisse et  l’Allemagne en particulier, de très nombreux montagnards huguenots de l’Oisans qui y apporteront leur savoir-faire.